15 mai 2016

Le meilleur moment de la journée



En seulement deux ans, Junior et moi on a établit, répété, modifié tout un tas de rituels: les tétées, les couchers, les repas, le bain, le départ chez Nounou... Sans s'en rendre compte, tout moment de la journée ou presque se déroule généralement de la même manière. On se lave les dents avant le coucher du soir, on quitte les chaussures en rentrant de chez Nounou, on met une couche-culotte taille 5 pour la nuit...
En tant que nouvelle working mum, j'aurais pu te dire que le meilleur moment de la journée est le moment où Junior s'endort pour la nuit. En fait, c'est plutôt le contraire. Depuis que je travaille, que je suis donc moins à la maison et que donc je vois moins mon fils, le biberon du matin est devenu le meilleur moment de ma journée.

Moi qui ne suis pas du matin, moi qui ai besoin de cinq réveils pour émerger, moi qui dois courir tous les matins pour partir à peu près à l'heure pour le boulot, je découvre le plaisir de m'installer sur le canapé, à moitié habillée à moitié en pyjama, de prendre mon fils encore en pyjama sur les genoux et de lui donner le biberon comme quand il était encore tout petit.
Ce moment est très court. Trop court comme toujours. A peine cinq minutes qui se déroulent toujours de la même manière. J'arrive dans le salon avec Junior dans les bras. J'ai préparé le biberon qui attend déjà Junior sur le canapé. Je m’assoit. A la vue du "bibi", Junior enlève sa sucette et la pose "délicatement" sur le canapé. Je lui mets son bavoir, décapsule le biberon et lui donne. Junior ingurgite son biberon bien calé sur moi.
Les premiers jours de travail, c'est à ce moment où je pleurais. Culpabilisant de le laisser dix heures par jour chez la Nounou. Culpabilisant d'avoir une réunion le soir et de ne probablement arriver qu'après son coucher. Aujourd'hui, je profite pleinement de ce moment. Je respire à plein poumon l'odeur de ses cheveux. Je lui caresse ses petites mains, ses petits pieds, ses joues... Je "bisoute" tout ce qui m'est accessible à savoir sa joue droite et le dessus de sa tête. Parfois, on se regarde dans le blanc des yeux. D'autres fois, je lui chante même une comptine avec une large préférence pour "un petit têtard tout rond dans sa mare, tourne, tourne..."

A peine le temps de profiter de lui que cet instant moelleux se termine en même temps que Junior prend la dernière gorgée de lait. Ensuite, toujours le même manège: récupération de la sucette, dépose de bavoir et Junior repart dans sa chambre pour me ramener ses chaussons que j'oublie de lui mettre chaque matin.
S'en suit une agitation bizarre où le temps passe douze fois plus vite et où je fais des allers-retours entre la salle de bains, ma chambre et le salon afin de finir de m'habiller, de me maquiller un minimum, de préparer mon en-cas pour le déjeuner et le sac pour chez la Nounou. Entre temps, Papa habille Junior et le chausse parce qu'il voit bien que je suis à la bourre, comme d'hab. Une fois tout le monde prêt, Junior et moi descendons au garage et en route pour chez la Nounou. Là-bas, un très bref échange avec la Nounou, un gros bisous à Junior et direction le boulot.

Le soir, je récupère Junior à 18h30 (si j'ai pas de réunions), je suis chez moi vers 18h40. Le temps de souffler cinq minutes qu'il est l'heure du dîner pour Junior. S'en suit le rituel du soir largement moins cool que celui du matin étant donné qu'un Junior fatigué est beaucoup moins coopératif que le matin. La soirée passe à toute allure. Comme chez toute working mum probablement.

Ça peut paraître bizarre mais je crois que ce tout petit moment matinal à nous deux me permet de recharger ma batterie pour la journée à venir.

7 commentaires:

  1. Mam'Elodie est revenue youpi !!!!! Avec un bien bel article en plus un poil émouvant... Moi le matin je n'aime pas tant que ça je rêve chaque jour de prendre mon petit déjeuner tranquille et échoue systématiquement car justement c'est le moment où mon fils décide qu'il veut son biberon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Revenue, repartie, revenue...ça s'en va et ça revient... mais j'ai toujours besoin de m'épancher sur le blog alors je ne jette pas l'éponge!

      Moi je recharge mes batteries le matin, je prends tout pour pouvoir survivre à ma journée de boulot. Mais ça peut changer très vite avec les mômes.... ;-)

      Supprimer
  2. Nous aussi on a notre petit rituel du matin. Je n'ai plus de réveil, c'est Bébou qui vient à 6h30 tapante dans notre lit. A tour de rôle l'un de nous va préparer le biberon qu'elle boit entre nous deux en nous faisant des câlins et en réclament des bisous. Tendresse, tendresse! J'adore ce moment dans la semaine. En revanche le week-end... à 6h30 du matin"... Je l'aime un peu moins... Bizarre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui c'est bien le matin...c'est calme par rapport au reste de la journée. Pareil pour le weekend...pour le coup, là on essaye de se lever à tour de rôle!

      Supprimer
  3. Merci pour ce joli article tout doux :)

    Chez nous, le matin quand elle va chez Nounou, c'est un peu la course. Je crois que le meilleur moment, c'est le soir. Pas parce qu'elle va se coucher et que je vais avoir la paaaaix (quoique...) mais parce que c'est un moment calme où on se pose toutes les deux, où on a toutes les deux le temps, et où on joue sans s'énerver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ici c'est le contraire...le soir c'est pas le "bon" moment. Il s'énerve vite, chouine non stop...d'où ma préférence pour le matin :-)

      Supprimer
  4. Oui bon l'article date mais je l'ai lu sans commenter et je me dit que si déjà tu écris des articles que je lis, je peux bien commenter hein? Et puis c'est pas comme un anniversaire, on n'est pas obligé de le souhaiter le jour même.

    Bref, c'est un joli article tout doux.
    Et qui me rassure aussi puisque je me demandais si on ne 'bébéifiait' pas trop notre fils à qui on donne toujours le biberon alors que certains le prennent seul dès le plus jeune âge. Bon, je le fais aussi pour le côté câlin, et il y trouve son compte ;)

    RépondreSupprimer