24 mars 2015

Ce qu'on ne te dira pas sur l'allaitement.

L'allaitement ressemble toujours à ça...puis tu auras un ventre plat
et sans vergetures après l'accouchement aussi...


Après plus de 10 mois d'allaitement ça sent la fin du nichonnage ici. J'ai gardé uniquement la tétée du matin dans l'espoir que Junior n'attrape rien de vilain. C'est plutôt réussi (malgré tous les efforts de ses camarades de crèche), il n'a pas eu grand chose à part un nez pris et une micro-bronchio. Alors certes, au départ l'allaitement n'était pas gagné. J'ai été très mal conseillée à la maternité (comme 98% des mamans), j'ai eu mal aux tétons dès le premier jour (dû à une mauvaise position corrigée à force de lectures de la Leche league) et, la fatigue aidant, j'ai bien failli abandonner au bout de 20 jours nuits blanches. C'était sans compter sur mon sentiment de culpabilité et une amie pro-allaitement (de bons conseils).
Résultat des courses: oui j'ai aimé allaité car je suis persuadée que le lait maternel et bien meilleur que le lait en poudre. Sans oublier qu'on reste très nomade quand la bouffe de bébé est toujours prête sans besoin d'ustensile. Mais (oui, il y a toujours un "mais") cela n'a pas été de tout repos. 
C'est parti pour une petite liste de "détails" que les pro-nichon oublient très souvent d'aborder.

Aucun médicament n'est conseillé pendant l'allaitement.

Tu te souviens quand pendant ta grossesse tu n'avais le droit de prendre que du paracétamol si vraiment t'avais mal? Bah ça continue avec l'allaitement. Mise à part une mort imminente grosse infection, ta pharmacie va se limiter à du doliprane.
Exemple concret: actuellement j'ai un déficit de magnésium (j'ai le dessous de mon œil qui saute tout seul...et oui, œil qui saute = déficit en magnésium. Je viens de l'apprendre de mon podologue et j'ai eu confirmation de mon pharmacien) et je ne peux pas faire de cure digne de ce nom. Moi et mon œil sauteur on doit se contenter des billes homéo (bon c'est toujours mieux que rien).

Tu seras irremplaçable, y compris la nuit.

Le Papa (ou l'autre maman, faut vivre avec son temps; ou la mamie, ou toute tierce personne sous la main) ne peut pas te soulager lors des premières nuits...souvent blanches. Du coup, il y a des chances pour que tu sois (un peu) plus fatiguée qu'une maman qui biberonne.
Mon homme m'avait dit "t'inquiète, je te l’amènerai dans le lit pour que tu le nourrisse". Sur les 358 repas nocturnes, je peux compter les fois où il l'a effectivement fait sur les doigts d'une main.

Pas de sucette autorisée avant que bébé sache téter.

Interdiction de donner la sucette au moins pendant les 8 premières semaines, le temps que bébé apprenne à téter correctement (selon la Leche league en tout cas)..
J'ai tenu 20 jours. J'avais mal aux tétons à cause d'une mauvaise position et/ou succion et bébé voulait téter quelque chose 23h/24...Quitte à ce qu'il tète mal autant qu'il dorme (et moi aussi).

80% du personnel des maternités ne connaissent RIEN à l'allaitement.

Selon un sondage "Un énième blog de Maman", la plupart des soignants que vous allez croiser (sage-femme, puéricultrice, aide-soignant, pédiatre, médecin...) n'y connaissent pas grand chose à l'allaitement. Ce qui ne les empêchera pas de vous donner des conseils tout de même. Pire, les soignants se contredisent entre eux. Si tu comptais sur eux pour t'aider à positionner bébé au sein, tu peux te brosser (ou avoir des crevasses).
Heureusement j'avais lu pas mal de trucs et de conseils sur l'allaitement mais une fois que j'ai eu bébé dans les bras ça pas été aussi facile que sur le papier. Je ne positionnais pas bien la tête de mon fils par rapport au téton et personne ne m'a jamais corrigé. C'est grâce à ma copine allaitante qui, à distance, a réussi à me faire voir que bébé été mal positionné.

Allaiter a aussi un coût.

Beaucoup de pro-allaitement accusent le biberonnage d'être onéreux. C'est pas faux. Mais l'allaitement n'est pas gratuit non plus.
De la lanoline dont le tube de 40ml coûte 20€ (et tu peux en utiliser deux par mois), le coussin d'allaitement qui me paraissait tellement inutile que j'ai fait sans...mais je le regrette (compte bien 50€ pour ça).
Les coussinets. Bah oui, quand t'allaites au début, tu fuis. Ton bébé pleure, tes seins coulent. La nature est bien faite hein? Quand bébé est au sein gauche, le sein droit coule. La nature est bien faite pour celles qui ont des jumeaux.
Les soutiens-gorges avec clips. Cela peut paraître futile mais crois-moi, une couture mal placée et une dentelle non extensible auront vite raison de tes tétons. Puis les clips c'est quand même pas mal pour dégainer le nichon.
Le tire-lait, les sachets de conservation du lait...les biberons (bah oui c'est pas tout ça mais c'est l'heure de retourner au taf et/ou de sortir SEULE).

Tu auras des tranchées à chaque tétée

Les tranchées...tu connais? Ce sont les contractions qui permettent à ton utérus de reprendre sa forme initiale (ou presque). Ça fait pas aussi mal qu'une contraction de travail mais comme des règles carabinées (et plus t'as eu de bébés, plus elles sont fortes). Tu en auras, allaitement ou pas, mais sache que les tranchées ont tendance à se manifester lors des tétées.
Etant primipare mes tranchées se sont faites plutôt discrète...mais ma voisine de chambre pour qui c'était le troisième, c'était pas la même limonade.

Pas besoin d'allaiter pour aimer son enfant

Oui, je bouscule la République en affirmant haut et fort que le sacro-saint lien mère-enfant se fera avec ou sans allaitement. Faut pas déconner, tu l'as déjà porté 9 mois dans ton utérus ventre...si ça suffit pas à créer un lien ça.
Perso, j'ai aimé mon bébé dès son premier cri et je pense que lui m'a aimé bien avant. Bizarrement c'est pas lorsque j'avais l'impression qu'il m'arrachait le téton avec ses gencives que je l'aimait le plus. Va comprendre...


Voilà, grâce à moi tu peux avoir un consentement éclairé pour ton allaitement (ou pas). Si tu fais partie du club des accouchées, je te conseille aussi le billet de ma cop's sur les joies de l'accouchement (si tu n'as pas encore accouché tu peux le lire aussi mais tu risques de moins rigoler).

18 commentaires:

  1. Meuh que t'es meugnonne toi ♥ (je me transforme en vache quand je suis touchée)

    Bah tu vois, j'ai appris plein de choses là! Perso je n'ai pas allaité, et encore je n'imaginais pas les quelques inconvénients dont tu parles. Je suis néanmoins convaincue que l'allaitement est une bonne chose, mais moi j'ai pas le feeling avec ça, ça commence par là aussi.
    En tous cas bravo, 10 mois c'est beau!

    Et merci pour le magnésium avec ce truc de l’œil qui saute, ça m'arrive parfois aussi. Tu es une mère pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est fou cette astuce sur le magnésium hein?! Quand mon podologue m'a dit ça j'ai rigolé intérieurement (le mec ils s'occupent du pied donc bon...) mais quand mon pharmacien m'a confirmé...j'étais sur le cul. Du coup mes gros coups de fatigue s'expliquent.

      Sinon pour l'allaitement, bien sûr qu'il ne faut pas forcer les choses! Je suis tout à fait d'accord avec toi. Ce billet est juste un pied de nez à toutes ces nanas qui prônent le sein à tout prix sur le net...Oui c'est bien d'allaiter mais le biberon n'est pas mauvais et les mères non-allaitantes aiment autant leurs enfants (si si j'te jure!). On en revient aux débats stériles entre les mamans...

      Supprimer
  2. Etant une allaitante convaincue (qui se demande qu'est-ce que sa fille va bien pouvoir boire neuf heures par jour parce qu'elle n'est pas une tire-laiteuse convaincue, pour le coup) (oui, je sais, la réponse est du lait infantile, mais encore faut-il qu'elle le prenne !), faut quand même que je vienne mettre mon grain de sel :)

    - J'ai eu des crevasses (et des douleurs) dès la maternité mais on m'a toujours dit que je m'y prenais bien... alors je ne sais pas. Je soupçonne effectivement toutes les personnes qui m'ont dit que je m'y prenais bien de ne pas trop savoir, en fait. Enfin, avec la lanoline, les crevasses ont vite guéri et tout est rentré dans l'ordre.
    - Ton médecin ou le pharmacien seront effectivement très très prudents avec les médicaments pendant l'allaitement... parce qu'une fois encore, dans la majorité des cas, ils n'y connaissent rien ! Mais en fait, si on regarde par exemple sur le site du CRAT (qui se base sur des études pour te dire quels médicaments prendre durant la grossesse et l'allaitement), beaucoup de médicaments peuvent quand même être utilisés. Bon, je dis ça, moi ça fait un an et demi que je carbure au paracétamol, mais bon, en cas de gros souci, y'a quand même pas que l'homéopathie !
    - Mon gentil mari m'amène toujours et depuis toujours Choupie pour que je la nourrisse la nuit (et même des fois je suis méchante, je fais semblant de ne pas l'avoir vu, et je le laisse se débrouiller avec !). Faut exploiter, pardon, impliquer son conjoint !
    - Choupie a eu une sucette à deux jours :p Ca ne l'a pas empêché de téter, et au final ce qu'elle a abandonné rapidement, ce n'est pas le sein, mais la sucette (ben ouais, y'avait pas de lait qui en sortait !).
    - Mon mini-mini tube de lanoline (10 ml) m'a fait tout mon allaitement, même si je l'ai utilisé intensivement les premières semaines. Après, je n'avais plus mal. Je n'ai pas acheté de coussin d'allaitement, et pas eu besoin, un gros coussin fait l'affaire pour tenir le dos (ou le bras, ou les deux, mais du coup faut deux coussins). Les coussinets m'ont coûté cher, mais heureusement au bout de quelques mois on n'en a plus besoin ! Le tire-lait manuel ne m'a jamais vraiment servi, on peut en louer un électrique à la pharmacie complètement remboursé. Les biberons pas souvent.
    - Connais pas les tranchées :)
    Par contre, effectivement, c'est un choix, et pas du tout du tout une obligation ! Chacune doit se sentir bien avec son allaitement, au sein ou au biberon.

    Et si ça intéresse quelqu'un, ce que j'en avais dit (il y a les liens de trois articles en un) ici :
    http://choupiechat.canalblog.com/archives/2014/11/17/30974469.html
    (je trouve toujours bizarres les gens qui mettent des liens vers leur blog, je trouve que ça fait : "wouhou, je me fais de la pub gratos !" mais d'un autre côté je trouve aussi intéressant d'avoir un autre point de vue, et en l'occurrence, je connais surtout le mien :p)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu (en diagonale je l'avoue!) tes articles, je trouve qu'on se rejoint sur pas mal de points en fait. C'est juste que mon billet c'est mon expérience perso donc forcément tout le monde ne va pas avoir le même avis. Je m'interroge quand même sur ton utilisation de la lanoline. Bordel je me suis ruinée en crème moi, j'avais tellement mal pendant deux mois que je me tartinais avant et après les tétées et souvent entre les tétées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi je trouve qu'on a plutôt le même avis, en gros c'est bien mais c'est pas non plus l'extase tout le temps ;) Là je chipotais sur des points de détail mais c'est normal, chaque expérience est différente ! C'était plus pour rassurer d'éventuelles parturientes horrifiées qui ne voudraient plus du tout allaiter après avoir lu tout ça :p

      J'en mettais une noisette après chaque tétée, et ça n'a probablement pas duré deux mois, plutôt trois semaines, je dirais, après plus occasionnellement...

      Supprimer
    2. Roooh c'est si moche que ça ce que je dis? Juste une autre vérité ^^

      Supprimer
  4. Bonjour,

    je te remercie pour ton article. En effet, en tant que jeune primipare allaitante (mon fils a 1 mois et demi), j'avais tendance, avant mon accouchement, à idéalisé l'allaitement. Sauf que personne ne te préviens de la fatigue que l'allaitement engendre (et oui, tu es la seule à pouvoir nourrir ton enfant), surtout qu'au départ, on m'a dit qu'il ne fallait surtout pas mixer avec le biberon, du fait du risque de confusion biberon/mamelon (perso j'ai introduit le biberon, à grand peine, à un mois). Alors oui, c'est la meilleure alimentation pour mon bébé car c'est naturel et adapté à ses besoins, oui, c'est pratique car tu as toujours de quoi nourrir ton petit bouchon sous la main, mais les premières semaines, il faut être consciente que c'est un véritable don de soi (pas la possibilité de quitter petit bouchon/fatigue accumulée/et, à titre personnel, une impression qu'on te pompe un peu ton energie).
    je n'ai pas souffert de crevasse, donc je n'ai pas eu cette difficulté (supplémentaire).

    Donc clairement, j'encourage toutes les jeunes mamans à tenter d'allaiter, mais je ne jetterai jamais la pierre à celles qui ne veulent/peuvent pas ou qui abandonnent en cours de route!

    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage pour ton allaitement, à 1 mois et demi je dirai que le plus dur est passé pour toi! Chanceuse ^^ Ah non...j'oubliais les pics de croissance...ça te parle? C'est pas méchant, faut juste plus donner le sein le temps que ta production s'adapte aux nouveaux besoins, mais quand tu le sais pas...tu te demandes ce qui se passe. ;-)

      Supprimer
  5. Coucou, je découvre ton blog et ça me fait plaisir de ne pas lire quelque chose 100% allaitement ou 100% anti allaitement. J'ai allaité mes 2 premiers, je compte le faire pour le 3ème si ça se passe bien. Je n'ai jamais eu de crevasse ou quoi que ce soit, sinon, je n'aurais jamais tenu. Mais je te rejoins sur de nombreux points...La Leche League, ça m'agace souvent car c'est un peu l'allaitement au pays des bisounours et il y a aussi des trucs chiants pendant l'allaitement. Pour moi le pire, c'est devoir encore faire gaffe à l'alcool... (je déteste tirer mon lait, donc ça me contraint aussi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était vraiment le but de mon billet: ne pas pousser les lectrices à allaiter ni les repousser. Allaiter c'est bien mais c'est comme faire des enfants, c'est pas la joie tous les jours non plus...

      Supprimer
  6. (drôle de hasard, nous avons le même prénom, la même année de naissance je vais peut-être rejoindre le pays des cigognes et de la choucroute cet été pour suivre la mutation professionnelle encore hypothétique de mon cromagnon...) (chut rien n'est fait !). Si c'est le cas, je ne connaîtrais personnnnnne non plus !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaaaah c'est rigolo (oui m'en faut pas beaucoup)! Pour peu que tu tombes dans le même coin que moi... ^^

      Supprimer
  7. J'adore et j'aurais pu écrire tout pareil! Pour le magnésium je ne savais pas!! D'ailleurs je devais faire une cure de magnésium enceinte, mais j'ai pas trop été assidue, et je pensais recommencer maintenant, je ne savais pas que c'était pas compatible avec l'allaitement! Magné b6. Je vais lire la notice! En tout cas j'adore ton style d'écriture, je m'y retrouve tout à fait ;) ;)
    la bise de la bretzel ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah écoutes mon pharmacien voulait me donner magne B6 justement mais sur son ordi il a pas vu d'indication donc a préféré rien me donner...X.X
      Tss... la bise...chez moi c'est trois mon bretzel en sucre ;-)

      Supprimer
  8. Hello !

    Tu m'as bien fait marrer avec ta nature bien faite pour l'allaitement de jumeaux. ;)

    J'en suis à mon 4ème allaitement. 4 allaitements, tous différents les uns des autres. J'en aurais un 5ème, un 6ème ou un 7ème, je suis certaine que je découvrirais encore des facettes de l'allaitement.
    Tu vois, pour le 4ème je n'ai pas eu de tranchées douloureuses (ce qui me faisait vraiment flipper). Comme quoi...
    J'avais acheté un grand tube de Lansinoh en prévision + des bouts de sein (vraiment à prévoir pour la mater parce que selon les marques il n'y en pas au Carrefour du coin), ben que dalle non plus.
    Je dis tout ça pour rassurer. ;)
    Dans le coût de l'allaitement, on peut éventuellement ajouter aussi les tisanes et la bouffe de porcasse.
    Voilou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. beuuuuh les tisanes dégueulasses X.X ! Pour les bouts de sein c'est pareil, j'ai lu qu'il valait mieux éviter, que ça pourrait perturber bébé...du coup j'ai serré les dents et jamais utilisé mes bouts en plastique.
      Je pense que si un jour j'ai le courage...hum..la chance de faire un deuxième bébé, je tenterai une nouvelle fois l'allaitement mais cette fois-ci ça sera sucette dès le premier jour (si besoin), bouts de sein en plastoc et tirage pour que Papa me remplace la nuit. :-D

      Supprimer
  9. olalalala merci de le dire!

    ici, allaitement du 1er pendant 15 mois et en cours pour la 2ème depuis 1 mois et demi...

    Alors pour les crevasses et bobo : si pas de Lanoline, le lait maternel fait le même effet ! il est aussi très bon sur les fesses et petits boutons de bébé ;-) (et ça c'est gratuit !)

    Pour les coussinets d'allaitement : achetez en des lavables, c'est super pratiques et perso je les préfère car je déteste les coussinets avec un collant pour que cela tienne sur le soutien gorge... surtout la nuit, car quand on s'endort sur le côté, faut les bouger pour qu'ils soient bien mis sur le téton ;-)

    Parceque oui, quand on allaite, on met un soutif jour et nuit (et là je me plains car je déteste !!!)

    Les tranchées : aie !! pour mon 1er, pas senti plus que cela, mais pour ma 2ème j'ai pas mal douillée!!

    Ventre plat avec allaitement... 15 mois après j'ai toujours eu mon tablier de grossesse, sans compter mes gants de toilettes à la place des seins (faut le dire, ils grossissent, ils réduisent... ça ne reste pas super tonique!!) (vais ouvrir un magasin moi entre mon tablier et mes gants ;-) )

    Parlons en des seins... si par malheur vous avez donné trop souvent la tétée avec le même sein (parcequ'on a eu une crevasse par exemple)... ben on a un sein + gros que l'autre! et ça reste! (ça s'est rétablis avec le 2eme allaitement car j'ai fait l'inverse ;-) )

    Et puis, le regard des gens... en France, on doit argumenter sur pourquoi on allaite... comme si le biberon c'était naturel et pas l'allaitement...
    Je ne vis pas cela en Allemagne, où c'est naturel. D'ailleurs à la maternité ça allait "de soi"...

    Et j'en passe ;-)

    Ah oui... avec mon fils, l'allaitement = je suis son doudou maintenant ! ;-)

    Bonne journée!

    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi on peut être allaitante au long cours malgré les "inconvénients". J'ai testé les coussinets lavables (bébé confort pour ne pas les citer) et j'ai pas apprécié car trop épais donc trop visibles sous les vêtements. En plus, j'ai eu des fuites avec eux contrairement aux jetables.
      Merci d'avoir partagé ton expérience du nichonnage en tout cas ^^

      Supprimer